Archives de Tag: départ à l’étranger

Chroniques Panaméennes #2 : un magnifique voyage…

Carte PanamaPréparer un voyage dans un pays inconnu, c’est commencer à esquisser mentalement les contours d’un nouveau territoire. Imaginer des rencontres, des paysages, des découvertes. Tenter de se projeter là-bas

Parfois on tombe juste. D’autres fois pas. On est alors totalement dépaysé, à mille lieues de ce qu’on avait pu supposer. C’est ce qui s’est passé, pour moi, au Panama. C’est ce qui a rendu le voyage magnifique.

J’avais lu des guides, parcouru des forums et même googlé tous les endroits que nous voulions visiter. Et pourtant une fois sur place, tout était différent : les couleurs des paysages, les odeurs, l’air autour de nous… Même les gens nous paraissaient différents, entre extrême gentillesse et nonchalance incompréhensible (même si on prend vite le rythme 😉 ) .

Panama City - Casco Viejo

Panama City - Casco Viejo

Si je devais ne choisir qu’un seul mot pour décrire le Panama, je choisirais le mot diversité. Diversité des paysages, diversité ethnique, diversité culturelle…Diversité des niveaux de vie, aussi.

Bocas del Toro

Bocas del Toro

Old Town - Bastimientos

Old Town - Bastimientos

Sur la carte, Panama est au carrefour entre les deux Amériques, l’Atlantique et le Pacifique. Sur place, c’est un grand mélange, un pays riche de mille choses à découvrir.

Isla Perro - San Blas

Isla Perro - San Blas

Pendant nos trois semaines sur place, nous avons traversé le pays (Bocas del Toro, Boquete, Panama City et les San Blas dans la Comarca Kuna Yala) et découvert à chaque étape une atmosphère différente… Je vous prépare de nouveaux posts très vite pour vous faire découvrir ce petit pays !

Et vous, quel voyage vous a le plus dépaysé ?

Vous aimerez peut-être :

–       Chroniques Panaméennes #1 : cap vers de nouveaux horizons !
–       1 an !
–       Faire le tour du monde aux Kew Gardens

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Chroniques Panaméennes

Le début de la fin…

Oxford Circus CrossingLa décision est prise depuis quelques semaines déjà, mais elle est devenue « réelle » aujourd’hui puisque je l’ai annoncé au boulot, à mon coloc et finalement à vous : fin juin je rentre à Grenoble.

De quoi, de qu’est-ce ?!? Mais pourquoi donc ??? Tu es surpris, je te comprends, c’est pas comme si je ne me plaisais pas à Londres…loin de là ! Mais l’Amour nous fait faire de ces trucs parfois j’te jure. C’est pas forcément très rationnel mais, pour moi, c’est la bonne décision.

N’empêche qu’aujourd’hui c’est un sentiment doux-amer qui m’envahit. A la fois impatiente et déjà un peu nostalgique. Parce que dans deux petits mois à peine mon aventure londonienne se terminera. Et je sais déjà que ces dernières semaines vont passer très vite, trop vite. Et que le départ ne sera pas facile.

Ça me fait penser à une réplique, dans l’Auberge Espagnole de Klapisch : « Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective, des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura habité cette ville, on aura marché dans ses rues, on aura été au bout de ses perspectives, on aura connu ses bâtiments, on y aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura pris dix, vingt, mille fois. Au bout d’un moment, tout ça vous appartient parce qu’on y a vécu. »

Je ne me rappelle plus exactement à quel moment j’ai commencé à me sentir ici chez moi… Les choses se font petit à petit, grâce à de belles rencontres, des découvertes, des apprentissages. Je me suis appropriée la ville, j’ai construit mon Londres. Et tout ça va me manquer une fois rentrée en France…

Plus que quelques semaines avant un nouveau départ et je compte bien en profiter !

D’ailleurs, vous avez des idées de choses à faire absolument avant de partir de Londres ?

Vous aimerez peut-être :

–       1 an !
–       Une histoire d’amour…
–       Les couleurs de Londres

12 Commentaires

Classé dans Londres, Me, myself and I

1 an !

26 septembre 2009. Diplôme validé, valises bouclées, passeport renouvelé et tickets de ferry achetés : c’est l’heure du départ !

Union Jack Direction : Crazy London.

Je connais déjà la ville pour y avoir passé un an pendant mes études, mais ce départ est différent, plus réel, sans date de retour. Une concrétisation du début de ma vie adulte en quelque sorte. J’ai décidé que mon entrée dans la vie active se ferait se l’autre côte de la Manche : après 23 ans passés au cœur des Alpes, il est temps de changer d’air, de langue, de pays.

Je me souviens de l’excitation, mêlée d’appréhension, qui s’est emparée de moi pendant toute la durée du trajet à travers la France, et qui a augmenté d’un cran une fois sur le ferry. Des rêves plein la tête, je m’imagine déjà une nouvelle vie au cœur de la capitale anglaise.

Et me voila, un an plus tard, toujours émerveillée par cette ville que je commence à m’approprier. Je me sens chez moi et touriste en même temps. Installée mais toujours à la recherche de quelque chose de nouveau à découvrir, à visiter.

Londres est immense, cosmopolite, à la fois proche et tellement différente de ce que l’on connait en France. Malgré la crise et la chute de la livre sterling, elle reste une destination privilégiée pour de nombreux français, qui constituent l’une des plus grandes communautés d’expatriés au sein de la capitale anglaise. Impossible de se promener très longtemps sans entendre quelque part un compatriote ! Tous les quartiers de la ville ont une atmosphère qui leur est propre, une ambiance particulière… Chic, branché, décontracté, punk, bobo… il y en a pour tous les gouts, tous les états d’esprit.

Pour célébrer cette année de vie londonienne, je me lance dans l’écriture de ce blog pour vous présenter ma vision de cette ville au top. Coups de cœur, impressions, découvertes, j’espère réussir à vous donner envie de venir découvrir cette ville magnifique et en même temps donner quelques conseils à ceux qui veulent venir s’installer ici.

Bienvenue à Londres !

2 Commentaires

Classé dans Me, myself and I