Le syndrome de la page blanche…

Syndrome de la page blancheEn rentrant de Londres, je m’étais promis que j’allais réussir à poursuivre ce blog, que j’allais trouver une nouvelle source d’inspiration en vous parlant de Grenoble, ma ville natale, et de cette belle région au coeur des Alpes.

Presque 6 mois plus tard, je constate que c’est loin d’être le cas ! Le retour dans un univers connu m’a fait ranger mon appareil photo au placard, et les billets par ici se font aussi rares que les feuilles sur les arbres dehors.

Facilité quand tu nous tiens ! Le fait d’être « à la maison » me donne moins envie d’explorer, de découvrir… quand paradoxalement je connais déjà tout ce qui m’entoure. C’est pourtant pas l’envie d’écrire qui manque, juste l’inspiration qui ne vient pas.

Merci à ceux qui continuent de passer par ici de temps en temps, j’espère sincèrement vous dire à très bientôt, avec de nouveaux billets !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Me, myself and I

Une réponse à “Le syndrome de la page blanche…

  1. j’ai connu exactement la meme chose en rentrant! l’impression que rien ne serait assez interessant pour en faire un billet, que je n’avais plus rien a découvrir, rien a faire partager …
    et puis tu trouves de l’inspiration dans autre chose, ça revient .. même si c’est moins souvent!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s