Archives mensuelles : septembre 2010

Au détour d’une vitrine…

Xmas countdown

J’ai croisé ce Père Noël au détour d’une vitrine ce soir : plus que 87 jours avant Noël !

On avait reçu notre première carte de vœux la semaine dernière au taff : ils sont fous ces anglais :p

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Londres

Culture Pub

Quand je pense à l’Angleterre, je place les Pubs au même niveau que l’Union Jack, la Mini Jupe ou le Thé : un élément incontournable du paysage. Et, malgré les tapis de chez mamie, l’odeur de bière et la déco hasardeuse qui sont les fiers attributs de la grande majorité des Pubs traditionnels, je suis tombée irrémédiablement sous le charme de ces Public Houses, haut pilier de la vie sociale anglaise.

Le Pub est (presque) toujours ouvert et on peut y aller entre amis, en famille (généralement pour un brunch ou un Sunday Roast) ou encore pour sociabiliser avec ses collègues en fin de journée. Ainsi, il n’est pas rare de voir dès 18h des hordes de travailleurs en costard se retrouver autour d’une pinte à chaque coin de rue de la City.

The Flask Highgate

Que boire au pub ?

Généralement au pub on boit de la bière !  Foster, Stella, Pilsner, etc. de nombreuses blondes légères vous attendent. Les plus robustes (pas moi, donc) opteront pour une Guinness quand les aventuriers testeront une Ale recommandée par le barman (servie a température ambiante, on vous aura prévenu !).
Pour ceux qui ne sont pas fans de bière (c’est moi !) les Pubs proposent souvent du cidre (Strongbow, Magners..) ou des cocktails : si vous ne l’avez pas encore fait testez le Pimm’s, délicieux en été.

Et pour manger ?

La plupart des pubs servent à manger et il est possible de se remplir le ventre pour pas trop cher : fish and chips, burgers, sausage and mash, pies ou jacked potatoes, tous les classiques sont là ! Attention par contre, les cuisines ferment assez tôt (aux alentours de 21h, même le weekend).

The Anchor Pub London

Petite liste de mes coups de cœur :
– The Flask (Highgate Village)
– The Crown (Soho)
– The Anchor (London Bridge / Bankside)
– The Grand Union (Brixton)
– The Dickens Inn (St Katharine Docks)

Pour les tous petits budgets, pensez aux chaines Wetherspoon et O’neill’s !

Et vous, quels sont vos pubs préférés ?

Poster un commentaire

Classé dans Londres, Visiter le UK

Heu… what?

Maitriser la langue de Shakespeare n’est pas donné à tout le monde. Le faire en étant français semble parfois relever du défi : semblerait qu’on ait comme une faiblesse du coté des langues étrangères.

Cependant, qui dit vivre à Londres dit parler anglais (ben oui, au moins un minimum) et même si les progrès se font rapidement sentir, les premiers jours peuvent être difficiles. Accent à couper au couteau, balbutiements, grands moments de solitude, utilisation massive des mots « sorry ? » et, malheureusement, « what ? »… nos débuts ne sont pas toujours au top ! La bonne nouvelle : on s’améliore. Mais, pour le pire ou pour le meilleur, notre accent on le garde.

Une seule technique pour s’améliorer vite : se lancer. Les anglais sont, de façon générale, assez peu pointilleux sur notre façon de parler leur belle langue. Mais pour éviter aux nouveaux arrivants / personnes en visite le « heu…what ? » qui sort toujours au mauvais moment, petit tour d’horizon des questions (inattendues ou incompréhensibles) qui vous seront tôt ou tard posées.

What ?

Do you want cashback?

Lieu : à la caisse d’un supermarché (Tesco, Sainsbury’s, M&S, n’importe)
Situation : vous venez de tendre votre carte bancaire pour payer vos achats et là, le caissier vous demande « D’ya want cashaback ? »
Heu…what? Il est simplement en train de vous demander si vous voulez retirer du liquide en même temps que vous payez pour vos courses.
Si vous répondez oui, précisez le montant que vous souhaitez que l’on vous donne et qui sera débité en plus du montant de vos achats sur votre carte bancaire. Un service pratique qui évite de faire la queue au DAB !

Do you have a club card / nectar card?

Lieu : à la caisse d’un supermarché
Situation : vous vous apprêtez à payer quand le caissier vous demande « D’ya haveaclubcard » (version Tesco) ou « D’ya haveanectarcard » (version Sainsbury’s)
Heu…what ? Pas de panique, c’est juste le nom des cartes de fidélité de ces deux grandes enseignes : Club Card pour Tesco et Nectar Card chez Sainsbury’s.
Si vous ne comprenez pas la question, la réponse a cette question sera probablement « No, I don’t »

Eat in or take away?

Lieu : Starbucks, Pret a Manger, Eat, Café Nero, etc.
Situation : Vous avez passé votre commande et  le serveur vous demande « Itinotakaway ? »
Heu…what? Sur place ou à emporter ?

Debit or credit card?

Ici on fait la différence entre les cartes bancaire de débit (qui débitent directement votre compte) et les cartes de crédit qui vous permettent de dépenser bien plus que ce que vous possédez : c’est ensuite à vous de rembourser vos dépenses effectuées sur la credit card. Un concept à discuter avec votre banquier !

Do you want to open a tab?

Lieu : Au bar, pub ou restaurant
Situation : Au bar ou à votre table, vos boissons sont en train de vous être servies quand le serveur vous demande « D’ya wanna open a tab? »
Heu…what? Il vous demande si vous voulez laissez votre carte bancaire derrière le bar, ce qui vous permettra de commander toute la soirée sans avoir à payer à chaque fois : au moment de partir, il vous suffira de fermer votre  « tab » et de payer l’addition. Un concept très répandu chez les traders il y a quelques années : à vous de voir si vous vous lancez !

Vous en voyez d’autres ?

Poster un commentaire

Classé dans Londres, Me, myself and I

1 an !

26 septembre 2009. Diplôme validé, valises bouclées, passeport renouvelé et tickets de ferry achetés : c’est l’heure du départ !

Union Jack Direction : Crazy London.

Je connais déjà la ville pour y avoir passé un an pendant mes études, mais ce départ est différent, plus réel, sans date de retour. Une concrétisation du début de ma vie adulte en quelque sorte. J’ai décidé que mon entrée dans la vie active se ferait se l’autre côte de la Manche : après 23 ans passés au cœur des Alpes, il est temps de changer d’air, de langue, de pays.

Je me souviens de l’excitation, mêlée d’appréhension, qui s’est emparée de moi pendant toute la durée du trajet à travers la France, et qui a augmenté d’un cran une fois sur le ferry. Des rêves plein la tête, je m’imagine déjà une nouvelle vie au cœur de la capitale anglaise.

Et me voila, un an plus tard, toujours émerveillée par cette ville que je commence à m’approprier. Je me sens chez moi et touriste en même temps. Installée mais toujours à la recherche de quelque chose de nouveau à découvrir, à visiter.

Londres est immense, cosmopolite, à la fois proche et tellement différente de ce que l’on connait en France. Malgré la crise et la chute de la livre sterling, elle reste une destination privilégiée pour de nombreux français, qui constituent l’une des plus grandes communautés d’expatriés au sein de la capitale anglaise. Impossible de se promener très longtemps sans entendre quelque part un compatriote ! Tous les quartiers de la ville ont une atmosphère qui leur est propre, une ambiance particulière… Chic, branché, décontracté, punk, bobo… il y en a pour tous les gouts, tous les états d’esprit.

Pour célébrer cette année de vie londonienne, je me lance dans l’écriture de ce blog pour vous présenter ma vision de cette ville au top. Coups de cœur, impressions, découvertes, j’espère réussir à vous donner envie de venir découvrir cette ville magnifique et en même temps donner quelques conseils à ceux qui veulent venir s’installer ici.

Bienvenue à Londres !

2 Commentaires

Classé dans Me, myself and I